Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La salle de l’enclos à Puicheric accueillait le samedi 2 avril les pacifistes du comité audois du Mouvement de la Paix qui tenaient leur traditionnelle Assemblée Générale.

Une quarantaine de personnes ont participé aux travaux introduits par un diaporama sur l’activité menée par le comité au cours de l’année écoulée.

Dans son rapport, la présidente Martine Jouin, après avoir rendu hommage à Monique Rougé et François Roche, décédés, et Roseline Taillandier partie s’installer à Albi , a rappelé les enjeux de la période marquée par les guerres et les attentats, la crise économique, la montée de la xénophobie en Europe, le drame des migrants, le désastre écologique et la poursuite de la course aux armements.

Tous ces sujets requièrent l’action du Mouvement à tous les niveaux, a- t-elle affirmé.

C’est le cas de la prolifération de l’armement nucléaire contre laquelle se bat l’association qui réclame avec d’autres forces pacifistes, une convention internationale pour l’élimination de ces armes de destruction massives.

Dans le même temps le Mouvement de la paix travaille à la réalisation d’un « Livre Blanc de la Paix » à l’opposé de celui de « La Défense », qui lui, s’inscrit dans une démarche militariste.

Des questions sont venues dans le débat sur l’influence du Mouvement de la Paix, capable de faire reculer les guerres et les violences aujourd’hui.

Il n’est pas le seul dépositaire de la lutte pour la paix et son rôle et surtout de faire partager au plus grand nombre ses valeurs humanistes avec des associations qui agissent pour des préoccupations similaires, au plan national ou à travers d’institutions européennes, internationales ou des collectifs inter-mondialistes.

A la suite d’une initiative prise dans un lycée de Béziers relatée par un intervenant, une amie s’interrogeait sur ce que l’on pouvait faire dans des quartiers sensibles comme le Viguier, par exemple, auprès des jeunes pour le « vivre ensemble ».

Comment être utile aussi pour le peuple syrien meurtri par 5 ans de guerre ? Un autre intervenant répond qu’il faut valoriser l’accord de cessez-le feu intervenu en février sous l’égide des Russes et des Américains afin qu’il débouche vers des solutions politiques qui mettent fin à la guerre.

Le Mouvement de la Paix est peu présent dans les médias dit une intervenante, et pourtant les sujets qui font l’actualité le concerne particulièrement. Sur le plan local le comité édite un bimestriel diffusé à 300 exemplaires qui contribue à sa visibilité et son audience mais qui a un coût. Peut-on envisager une souscription suggère une autre intervenante.

Durant la discussion Jean Pierre Mill a rendu compte des travaux du colloque sur le thème de la sécurité organisé le 30 janvier par la CGT et le Mouvement de la Paix à Montreuil où participaient des responsables d’organisations pacifistes et des personnalités d’Europe, des Etats-Unis et du Maghreb.

Micheline Moulin de l’association « France-Kurde » est venue évoquer la situation de ce peuple et annoncer qu’un débat aura lieu le 22 avril à Montredon sur ce sujet.

Les différentes pistes d’actions évoquées durant l’assemblée seront étudiées par le prochain bureau. Mais d’ores et déjà deux initiatives sont programmées : la première c’est la marche de la paix qui commémore chaque année les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, et qui aura lieu le 7 août à Castelnau d’Aude ; et la seconde c’est la fête et la journée internationale de la paix, le 25 septembre à Peyriac Minervois, commune membre du réseau mondial « des villes de paix ».

Le bilan financier a été ratifié à l’unanimité et un bureau de 8 membres a été élu avec à sa tête Martine Jouin, reconduite comme présidente. Si les militants pacifistes audois se félicitent de l’arrivée de nouveaux adhérents et de la bonne situation financière du comité, pour eux le problème du renforcement reste toujours d’actualité.

Durant les travaux, « la boutique de la paix » sous la responsabilité de Raymonde Fraisse a mis en valeur la documentation et les produits promotionnels du Mouvement.

La soirée s’est poursuivie par un repas convivial concocté par les militants du comité et un concert animé par le chanteur Kojité et son contrebassiste.

Les pacifistes audois réunis en Assemblée Générale à Puicheric
Les pacifistes audois réunis en Assemblée Générale à Puicheric
Les pacifistes audois réunis en Assemblée Générale à Puicheric
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :