Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 21 septembre, journée internationale de la paix, le comité audois a animé une rencontre avec les élèves de l’école primaire de Peyriac Minervois.

Les plus petits et les plus grands ont assisté à la projection d’un film d’animation « l’oiseau bonheur » qui relate l’aventure d’une jeune écolière japonaise qui se rend à Hiroshima et découvre, sous forme de conte, ce que fut le drame vécu par les enfants lors du bombardement atomique en 1945.

Ce fut l’occasion de faire réagir les enfants sur le danger des armes, la guerre, la paix, la non-violence,… Ensuite sous la conduite de leurs maîtres et maîtresses ils ont lu des textes tirés d’écrits de personnalités pacifistes et humanistes et ont accrochés des colombes et des messages de paix aux branches de l’olivier de la paix dans la cour de l’école.

Auparavant dans le cadre des activités de l’ALAE, les enfants avaient réalisé deux superbes fresques de 8 mètres de long sous la conduite des animatrices Cathy et Josiane.

Le dimanche 25 septembre se tenait pour la troisième fois la Fête de la Paix au foyer des campagnes à Peyriac Minervois, commune membre de la fédération mondiale des villes de paix.

Dès 10h les enfants ont pu accéder à divers jeux mis à leurs dispositions (chamboule-tout, quilles, pêche aux canards,..) et furent rejoins par des adultes pour une promenade en calèche.

Vers 11h une table ronde animée par plusieurs associations : droits des Femmes, Histoire et Généalogie en Minervois, le MRAP, les amis du caporal Barthas et bien sur le Mouvement de la Paix,…a réuni une trentaine de personnes pour contribuer à la « construction d’un livre blanc de la culture de la Paix » comme alternative au tout militaire et sécuritaire dominant.

Un échange fructueux a permis d’aborder de nombreuses questions telles la place des femmes dans les conflits et pour la paix, l’accueil des réfugiés, les problèmes économiques et sociaux à la source des violences, la place de la diplomatie et de l’ONU dans la gestion des crises, les dépenses militaires, l’enjeu environnemental, la montée du bellicisme et de l’intolérance mais aussi les nombreuses actions positives pour la paix , l’altérité et le vivre ensemble, pas suffisamment mises en valeur.

Un apéritif et un repas convivial ont suivi ce débat permettant ainsi de poursuivre les échanges.

Puis les convives furent rejoints par d’autres participants venus écouter la chorale « Aubade » sous la direction de Karla Doyen qui nous fit découvrir des chants d’espoir venus de tous les continents.

Deux initiatives qui font du bien pour le moral dans le contexte morose que l’on connaît.

Journée internationale de la paix et fête de la paix
Journée internationale de la paix et fête de la paix
Journée internationale de la paix et fête de la paix
Journée internationale de la paix et fête de la paix
Journée internationale de la paix et fête de la paix
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :