Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

intervention de Marc Fraisse, Mouvement de la Paix

Pour la 7ème fois nous sommes rassemblés, ici devant la stèle du caporal Louis Barthas, avec les amis de la fédération Audoise de la libre Pensée, l'association des amis du Caporal Pacifiste Louis Barthas, les camarades de l'ARAC (l'association Républicaine des Anciens Combattants) et notre comité Audois du Mouvement de la Paix, pour réclamer la réhabilitation des fusillés pour l'exemple de la guerre de 14/18. Ce qui aurais du être fait, au moins l'année dernière, pour marquer le centenaire du déclenchement de cette guerre atroce, de cette tuerie légalisée. Malheureusement nos gouvernants s'en tiennent à la logique des lois de la guerre, ce qui n'est pas le credo de notre association. Je citerais à ce sujet ce que disais Anatole France en 1909: « L'armée étant une administration comme l'agriculture, les finances ou l'instruction publique, on ne conçoit pas qu'il existe une justice agricole, ni justice financière, ni justice universitaire. Toute justice particulière est en opposition avec les principes du droit moderne. Les prévôtés militaires paraîtront à nos descendants aussi gothiques et barbares que nous paraissent à nous les justices seigneuriales et les officialités. » Nous avions pourtant perçus ces dernières années comme un frémissement pouvant annoncer une prise de décision favorable, comme la prise de position Lionel Jospin en 1998 à Craonne ou Nicolas Sarkozy en 2010 ou encore le rapport Fischer au Sénat en 2014. On ne peut que s'étonner de la position de François Hollande Président de la République pour son refus de la réhabilitation et de la position de Hollande François président du Conseil Général de Corrèze dont le vote était lui favorable à cette même réhabilitation, comme 28 autres conseils Généraux et 3 Conseils Régionaux. En juin 2014, une proposition de loi sur le sujet, portée par le groupe communiste, a été repoussée, malgré le soutien du groupe écologiste. La chose est d'autant plus surprenant que les sympathisants du Parti socialiste sont, d'après un sondage réalisé fin 2013, de loin les plus favorables à la réhabilitation, à 87% (75% pour l'ensemble des français). Ce n'est pas une salle au Musée des Invalides ainsi qu'une mention sur un écran d'accueil qui mettra fin à la revendication de la réhabilitation. Hélas nous sommes toujours au milieu du gué, alors que beaucoup d'autres pays ont su passer à l'acte et réhabilité leurs fusillés. Nos gouvernants auraient-ils peur quant réhabilitant les fusillés pour l'exemple, cela fasse mauvais exemple lors d'un prochain conflit, mais pour cela il faudrait admettre qu'il y ai un prochain conflit ! Y penseraient-ils, nous, nous prenons l'option de la Paix et cela se cultive même si actuellement beaucoup de conflits existes dans le monde et que cela donne l'impression , comme a dit le pape François, qu'on nous livre la troisième guerre mondiale en morceaux. Quelque soit les raisons pour lesquelles ils ont été fusillés, la réhabilitation ne les ressusciteras pas, ils sont bien morts, pourquoi dés lors continuer à jeter l’opprobre sur la descendance plus longtemps encore. La réponse du gouvernement de revoir au cas par cas ces jugements ne peut en aucun cas résoudre le problème, les faits sont trop anciens, pas d'éléments nouveaux, trop d'incertitudes, les écrits sont la plupart du temps à charges, pas de défense des condamnés à l'époque etc...Nous tomberions de toutes façon d'un arbitraire à un autre. Oui seule la réhabilitation générale et collective permettra de tourner enfin cette page douloureuse de notre histoire.

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :